Je raconte des gamines dévorées par leur mère, l’amour d’un arbre et d’une jeune fille, une femme qui rayonne plus que le soleil…

Bien souvent, mes récits ont un rapport avec l’Afrique, des fois même sans que j’y prenne garde !
Ce sont mes racines gabonaises et guadeloupéennes qui surgissent. Tant mieux, elles me rappellent la famille, l’enfance, les devinettes, les proverbes, la parole des aînés… Le CONTE !

Je raconte en musiques et en silences, en mots, en danses.
J’explore, je questionne, je ris…
Je découvre mes histoires à chaque fois que je les raconte. »